26 novembre 2012

Mon premier Laguiole

Certes, Laguiole n'est pas une marque déposée. Elle peut aujourd'hui être utilisée par n'importe quel marchand mercantile (quel pléonasme), originaire du sud-est asiatique ou de France. Il n'empêche, ma petite collection de couteaux comportait une grosse lacune : je n'avais toujours pas de "Laguiole", qui représente à mes yeux et au même titre que "Thiers", la substantifique moelle des couteaux made in France.
.
C'est aujourd'hui une lacune comblée, avec cette pièce provenant de le société nouvelle Fontenille-Pataud, sise à Thiers. Les caractéristiques de ce couteau, tirées librement du site du fabricant, sont :
.
Dimension : 12 cm fermé, 21.5 cm ouvert, pour un poids d'environ 100 grammes.
Manche : Manche en Nacre (Abalone) de Nouvelle Zélande, montée sur insert en laiton "guilloché".
Lame : Acier inoxydable 12C27, de 3 mm d'épaisseur au talon. Dureté : 56 Hrc.
Ressort : Ressort en acier inoxydable, d'une épaisseur de 3 mm, trempé et poli, il est pourvu d'une butée de lame et d'une abeille massive, forgée et ciselée dans la masse (guilloché à la main).
Platines et Mitres : Platines et mitres en acier inoxydable massif, montées sur platines de 1,2 mm d'épaisseur.
Tire Bouchon : Tire-bouche en acier inoxydable trempé et poli, d'un diamètre de 8 mm. Fabriqué à Thiers, il s'agit d'une mèche à 5 spires, à ouverture et utilisation facile.
Montage : Montage traditionnel, en rivets maillechort.
Guillochage et Finition : Le dos de la lame, les platines et même l'interieur du ressort sont guillochés. Finition exclusive qui donne un aspect très spectaculaire et soigné au couteau.
Présentation : Livré avec certificat de garantie numéroté.
.
Place maintenant à quelques photos de la bête.
.
vue d'ensemble
.
le couteau fermé et le manche en nacre
.
l'abeille ciselée et le guillochage de la lame
.
le guillochage du dos et le tire-bouchon
.
enfin, le logement de la lame, guilloché et monté sur platines en laiton
.
.
Bruno

4 commentaires:

Jean-Yves a dit…

Bonjour, vraiment un beau Laguiole! Jolie matière du manche, beau guillochage et les doubles-platines prennent ici tout leur sens.
Comment se comporte la nacre 5 mois après l'achat?

Bobosse92 a dit…

Impeccable, la nacre est comme "neuve". La finition de Gilles est toujours aussi soignée et j'essaie de prendre soin de cette merveille.

Bruno

Jean-Yves a dit…

Une bonne nouvelle! La matière me fait rêver, même si je ne suis pas assez soigneux et préfère l'os ou le bois, plus tolérants :)

Et bravo pour les photos, elles rendent bien. Je n'étais par exemple pas pour le dos et contre-tranchant de la lame entièrement guillochés, jusqu'à le voir en vrai et à comprendre que cela se regardait "du dessus" (comme tes photos) et non "sur le côté" (comme on le voit toujours).

Bobosse92 a dit…

Et en plus, le fait d'avoir une sorte de soulignement en maillechort (jaune dorée) est d'un plus bel effet.

Un peu comme le couteau "Occitan" que j'ai acheté à St Guilhem le Désert (http://lacavedebobosse.blogspot.fr/2012/04/couteau-occitan.html)

Bruno