30 janvier 2016

Visite chez Jacky Blot à Montlouis (37)


En ce samedi après-midi bien pluvieux, nous avions rendez-vous à Husseau, près de Montlouis pour une dégustation des vins de Jacky Blot, à savoir le domaine de la Taille aux Loups en blanc et le domaine de la Butte en rouge.

Nous débutons par les bulles
Un Triple Zéro qui présente un nez typiquement chenin, avec cette 'fausse' impression de semi-oydatif (mais je n'ai toujours pas trouvé le terme adéquat). En bouche, très belle bulle, tendre-sèche, sur une belle matière. Finale vibrante. Très Bien +
Une Brut Tradition qui possède un nez plus fermentaire, avec toujours une impression minérale d'une finesse superlative. Ultra-tendu en bouche, très sec, très claquant avec une finale salivante. Excellent

Nous continuons avec les blancs
J'ai pris le parti de conserver les véritables appellations de ces vins (Vouvray), et non vin de table et/ou de France imposé par quelques jaloux de la rive droite, vite relayés par les chichiteux fonctionnaires de l'INAO. N'en déplaise aux médiocres de l'autre côté !
Un Vouvray, les Caburoches 2014 sur un équilibre qui peut évoquer l'aligoté : fraîcheur, élégance et floralité au nez sur une acidité maîtrisée. Fraîcheur et léger gras en bouche, se terminant par une finale tendue. Simple mais diablement bien fait. Très Bien
Un Vouvray, clos de la Bretonnière 2014 qui ressemble à un grand vin de gastronomie. Suavité miellée, superbe bouche déjà équilibrée, complexe, grasse et tendue. Finale qui laisse une grande (immense) empreinte. Excellent +
Un Vouvray clos de Venise 2014 avec une construction plus minérale. L'attaque en bouche est grasse, presque ronde, sans doute encore un peu pataude aujourd'hui mais quel potentiel. Se développe sur la longueur et la tension. Excellent
Le Montlouis Clos Michet 2014 présente un nez très original, exotique, avec une senstation d'opulence et de gras. C'est toutefois maîtrisé puisque la bouche, légèrement perlante, se caractérise par un équilibre corpulent, sur un léger gras. Excellent
Le Montlouis, Clos Mosny 2014 est indubitablement le grand frère du précédent. Chenin typique, plutôt gras, magnifique bouche qui se termine par une finale sur la menthe poivrée. Une touche perlante apporte un charme complémentaire à l'ensemble. Exceptionnel
Le Montlouis, Clos Mosny 2012 s'est affiné, avec un nez fondu, intégré et très complexe. Enorme bouche en devenir, claquante en finale. C'est plus qu'exceptionnel.

Finissons la dégustation par les rouges
Le Bourgueil Pied de la Butte 2014 montre un fruité intense au nez, sur la cerise très mûre. Vin en bouche léger, franc, mais sérieux. Une pointe de glycérine en milieu de bouche et une charge tannique fraîche. Très Bien +
Le Bourgueil, Haut de la Butte 2014 est plus séveux et plus sérieux. Nez de fruits rouges et noirs, de la mâche, un toucher de bouche délicat et présent, et de magnifiques amers nobles. Gros potentiel de vieillissement. Excellent +
Le Bourgueil, Perrières 2014 est certes plus fermé mais quel vin. Structure tannique imposante, belle acidité à fondre, maturité optimale du raisin et des tannins, grain en bouche soyeux et imposant, amers nobles. Exceptionnel
Le Bourgueil, Mi-pente 2014 semble moins corpulent et plus court. Il possède toutefois un indéniable air de famille avec le précédent, spécialement sur le toucher de bouche et les tannins. Excellent

Un grand merci à Jacky Blot et à son épouse pour leur accueil et leur disponibilité.

Une confirmation suite à nos dégustations au Grand Tasting puis au domaine cette année : Jacky est un artiste du chenin et du Cabernet Franc. Peut-être / sans doute que ses dons font des jaloux ...

A une prochaine visite

Bruno

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous devez faire erreur, Jacky Blot ne fait pas de Vouvray en 2014 puisqu'il s'en est vu retirer le droit suite à son non respect du cahier des charges de l'AOC. S'il vous a présenté son 2014 comme étant un Vouvray, il s'agit d'une fraude manifeste.

Bruno Bosselin a dit…

J'ai indiqué en préambule à ce CR de dégustation le texte suivant que j'assume une nouvelle fois : "j'ai pris le parti de conserver les véritables appellations de ces vins (Vouvray), et non vin de table et/ou de France imposé par quelques jaloux de la rive droite, vite relayés par les chichiteux fonctionnaires de l'INAO. N'en déplaise aux médiocres de l'autre côté !"
Donc, n'incriminez pas Jacky Blot et une quelconque tentative de fraude (comme vous dites) de sa part. J'endosse la responsabilité de trouver cette manœuvre de "discrédit" complètement aberrante sous prétexte que les vins ne sont pas vinifiés sur la commune.
Imaginez les vignerons de Gevrey Chambertin intenter le même procès à leurs voisins de Chambolle ... Le bordel !!!!
Et on nous parle d'Europe monsieur l'anonyme

Bruno

Babe a dit…

Voila qui est bien dit mon cher Bruno. Et il ne s'agit pas du non-respect du cahier des charges mais bien la volonte de certains jaloux d'interdir aux vignerons de Montlouis de revendiquer l'appelation Vouvray alors qu'il vinifie bien du Vouvray.

Guillaume PERRAUD a dit…

aussi c'est toujours agréable de voir que ce commentaire est rédigé par un anonyme.... "les gens d'en face" devrait lui dire merci d'avoir remis cette appellation au gout du jour !!!