10 juin 2012

Une soirée rouge

Pour un anniversaire familial fêté en toute intimité, j'avais envie de replonger au pays de l'élégance et de la finesse, un peu comme si je délaissai (définitivement ?) Nadine Morano pour Jane Fonda !
.
Donc, un Corton Grand cru 2001, domaine Rapet : une robe rouge assez sombre, légères traces d'évolution. Le premier nez est très fumé, presque retenu. A l'aération, des notes de fruits confits (pruneaux) complètent une sensation réglissée très agréable. La bouche est moyennement corsée. C'est plutôt rustique, minéral et tellurique, mais équilibré. Il présente une acidité assez marquée, qui s'harmonise avec la charge tannique. J'adore le grain en bouche, ce "toucher de bouche" tout en élégance malgré une minéralité qui se retrouve en finale. Toujours aussi bon sur un registre de demi-évolution, légèremen réglissé et une pointe d'amers agréables, salivants. Excellent (comme d'habitude).
.
Belle soirée qui m'a permis, au hasard de mes surfs sur le net, de retrouver un "camarade" de fouilles que j'avais perdu de vue depuis bien (trop !) longtemps.
.
.
Bruno

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce merveilleux domaine a encore frappé !

Quentin

Bobosse92 a dit…

Une fois de plus Quentin, jamais déçu de mémoire d'homme !

Bruno