20 février 2013

Parce que !

La vie professionnelle n'est pas un long fleuve tranquille. Après avoir personnellement vécu un dépôt de bilan puis un redressement judiciaire (plus proche d'une lente agonie que d'une tentative de sauvetage de quelques emplois), je me suis donc retrouvé fin octobre sans emploi. "Etre chômeur à mon âge ...".
.
Bref, rien ne semblait pouvoir annoncer une année 2013 sous le signe de l'optimisme : une crise économique récurrente malgré les discours de nos incapables dirigeants successifs, l'industrie en général et la chimie en particulier en pleine déconfiture / démantèlement, une position de "senior" (nouvelle expression pour désigner de façon pudique les 'prés-vieux' de plus de 50 ans), ...
.
Si la vie peut réserver des surprises désagréables, l'horizon peut s'éclairer parfois d'une façon étonnamment subite. En substance, après un premier entretien prometteur ce dernier vendredi, la sentence est tombée aujourd'hui.
Me voilà donc embauché pour un poste de Responsable Qualité, en CDI, dès lundi prochain.
.
Grand ouf de soulagement même si la mission et ses responsabilités vont me projeter dans un nouveau monde, à mi-chemin entre industrie, grande école et recherche, au contact direct d'enseignants, de chercheurs et d'ingénieurs de recherche. A moi de prouver mes compétences maintenant.
.
Comme tout fini par une belle bouteille, il me fallait bien arroser cet évènement. Et c'est naturellement avec l'un de mes vins fétiches issu de l'un de mes domaines fétiches sis en Bourgogne que cela fût fait.
.
Un magnifique Pernand Vergelesses, Premier Cru Ile des Vergelesses 2007, domaine Rapet Père et Fils : une robe rouge grenat sombre assez dense. Un nez classique de pinot noir, sur les fruits rouges et noirs, une pointe fumée et cassissée, sur un substrat minéral / terrien salivant et tendu (acidulé et épicé). En bouche, c'est toujours aussi séducteur, à la fois soyeux et terrien. Grand équilibre général, avec un très beau toucher de bouche, minéral à souhait, une palette de fruits intense (fruits noirs de belle maturité) et une légère épice douce. Charge tannique de bon aloi, charpentée et fine, une pointe d'élevage encore perceptible sur la finale tendue, claquante et profonde. Excellent.
.
Encore deux jours de répit avant une nouvelle aventure.
.
En guise de conclusion, j'adresserai un énorme merci à toutes les personnes qui m'ont supporté durant cette période. Par vos encouragements, vos conseils ou tout simplement votre présence bienveillante, vous m'avez aidé à mieux me structurer et ainsi retrouver finalement assez rapidement un nouveau job. Merci à toutes et à tous.
.
.
Bruno

5 commentaires:

leverrelassiette a dit…

Félicitations Bruno, vraiment! Et content que le 2007 t'aie plus.

Bobosse92 a dit…

Merci Jehan !

Bruno

François a dit…

Félicitations cher ami !

Quentin A42T a dit…

Bravo Bruno et bonne année 2013 alors !!

Bobosse92 a dit…

Merci Quentin,

Si tu traînes dans le périmètre des labels Carnot, on sera sans doute amener à se rencontrer lors de groupes de travail.

Amicalement

Bruno