30 décembre 2012

2012 à l'heure des bilans : blogs, fora et monde du vin

Second opus de mon bilan de l'année 2012 plus particulièrement axé sur le monde du vin, avec quelques réflexions toutes personnelles.
.
Peu de commentaires en vérité concernant les fora. Je n'ai en effet pas envie de choisir entre un champ de mines à Beyrouth, là où les soi-disant modérateurs ont plutôt tendance - un don ? - à mettre de l'huile sur le feu (déjà qu'on leur envoie Depardieu, ils ne sont vraiment pas aidés les Belges), et un océan de néant, tenu par LGCDM, qui voit surnager ça et là quelque iceberg de haine et de fiel.
.
Concernant les blogs, je lis toujours avec la même attention quelques blogs favoris : le blog du GJE pour sa culture, sa variété et son éclectisme. Dommage que de nombreux trolls et/ou autres encyclopédistes à la Wikipedia (que, par pudeur, je ne nommerai pas) viennent par trop souvent perturber une lecture toujours enrichissante. Putain, sont vraiment chiants !!! ; le blog de Jacques Perrin bien qu'un peu en sommeil ces derniers temps, tout comme celui de mes amis de l'UMP (Union pour un Meilleur Pinard bien sur !) ; mention spéciale au 'petit' nouveau Jehan dont le blog "Le Verre et l'assiette" fait une grande place aux recettes, avec peut-être cette critique de ne pas assez développer l'aspect vins (je lui ai dit par mail privé). Et pardon à tous les autres que je ne peux pas citer, mais choisir, c'est renoncer !
.
Pour la première fois cette année, je concours pour le Wine Blog Trophy, organisé à l'occasion du Salon des Vins de Loire qui se tiendra à Angers début février, histoire de cultiver mon égocentrisme ! Alors, n'hésitez pas, votez pour moi ICI. Mais c'est sans espoir aucun !
.
Concernant le monde du vin, de bien belles rencontres cette année, dans de nombreuses régions viticoles. Vous en avez d'ailleurs suivi les pérégrinations tout au long de l'année. Si la Bourgogne reste ma région de coeur depuis maintenant plus de 10 ans, mention spéciale en Loire et en Beaujolais où ces visites-dégustations ont été riches d'enseignements et pleines d'humanités (même si je regretterai toujours - faute à pas de chance (! / ?) - d'en avoir manqué une !).
.
Concernant les soirées, je me retire progressivement, mais surement, de la mouvance Gunthardienne. Je n'ai certes pas le monopole de cet esprit, je n'ai certes pas déposé la marque, loin de moi cette idée, mais force est de constater que je m'en éloigne peu à peu. Première raison : l'absence de thème ou de logique a tendance à rendre ces soirées moins didactiques (du point de vue strictement analytique). Comment en effet s'étalonner quand on passe d'un Pinot noir à un Châteauneuf, puis d'un Madiran à un Riora ? Deuxième raison : Qui n'a pas fait de soirées privées ? Moi le premier, il m'est arrivé d'en organiser. De toute façon, il est impossible d'inviter systématiquement tout le monde, j'en conviens aisément. Mais que l'on retrouve des CR de ces dégustations frappés de la bannière 'Gunthard', j'ai tendance à penser que cela va à l'encontre de l'esprit initial. Troisième raison : la lassitude de certains faux semblants, dont le point d'orgue a été atteint cette année. Que penser de l'absence (systématique) de réponse à des mails proposant de bénéficier d'une commande groupée ? Dont acte. Je vais me recentrer sur des occupations plus "cadrées".
.
Dans cette optique, j'ai participé à quelques dégustations "professionnelles". J'y ai beaucoup appris, tant leurs thèmes étaient homogènes et logiques : Rhône en Seine et Les Beaux Macs par exemple. J'ai l'impression d'avoir progressé dans la connaissance de mes goûts personnels. Je ne revendique rien, surtout pas de me prendre pour autre chose qu'un amateur de vins, mais je pense qu'il est parfois nécessaire de se recentrer. Prochain rendez-vous vers la mi-janvier pour une étude de l'appellation "Grignan-les-Adhémar" (anciennement Coteaux du Tricastin).
.
Concernant ce blog, petit satisfécit personnel puisque sa fréquentation a connu une croissance forte et continue en 2012, avec près de 60 % d'augmentation de trafic par rapport à 2011 (comptes arrêtés ce 30 décembre). Avec une moyenne de près de 100 visites par jour, je vous adresse ici un grand merci pour votre fidélité.
.
 Graphique représentant les consultations des pages Blogger
Autre statistique, même tendance de la part de l’hébergeur de ce blog. Si les chiffres bruts sont étonnement différents (comment expliquer une telle différence entre deux compteurs ?), la tendance à l'augmentation de la fréquence des visites est confirmée.
. J'espère de tout cœur que vous avez pris plaisir à me lire et à vous délecter des photos des jolis repas que j'ai essayé de partager.
.
En 2013, je me concentrerai sur l'essentiel, c'est à dire retrouver dans les meilleurs délais un job. Sans doute que les grandes adresses seront beaucoup moins fréquentes que l'an passé, mais comme le dit le dicton populaire : "plaie d'argent n'est pas mortelle". Et surtout je vais enfin respecter mes bonnes résolutions : ne pas acheter de vins. Comme disait Pierre Corneille (un compatriote haut-normand) : "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire". Certes, mais la réduction drastique de mes revenus vont m'imposer une cure d'austérité.
.
Je profite de l'occasion pour assurer de ma plus grande amitié quelques amis ou connaissances plongés dans un deuil injuste en cette fin d'année. Mes pensées vous accompagnent là où vous êtes.
.
Alors, et en guise de conclusion, que 2013 vous soit douce et qu'elle vous évite le plus longtemps possible les écueils de la vie.
.
.
Bruno

2 commentaires:

François a dit…

Bonne année, ami Bruno.

Bobosse92 a dit…

Bonne année à toi et à toute ta famille, cher ami.

A très bientôt.