19 novembre 2012

Les beaux macs

.
Encore un salon 'professionnel' auquel j'ai pu participer en ce lundi, en compagnie de notre ancêtre à tous, l'ami JP. Le salon "Les Beaux Macs", de l'association éponyme, est un salon rassemblant de nombreux producteurs (et pas des moindres) du Beaujolais et du Mâconnais. Il se tenait, sous l'égide de l'Agence Clair de Lune, au Salon des Miroirs, passage Jouffroy, à Paris 9°, tout prêt du musée Grévin.
.
Comme lors de mon dernier salon, j'ai adopté une méthodologie de dégustation assez semblable : les blancs avant les rouges, et une notation s'étageant de 2BB à 5BB.
.
Place aux domaines maintenant.
.
Domaine Daniel et Martine Barraud à Vergisson.
Mâcon Chaintré 2011 : nez assez salin, belle tension en bouche, gras salivant en finale. 3,5BB
Mâcon Fuissé 2011 : une approche plus vineuse et plus corpulente. Belle bouche en complet accord avec le nez. Très long, avec une belle sapidité en finale. 3,5/4BB
Pouilly Fuissé, Alliance 2011 : un nez fermé mais on perçoit déjà le potentiel, d'autant plus que la bouche déploie une structure minérale énorme. Reste à patiner par le temps. 4,5BB
Pouilly Fuissé, Verchère 2011 : un nez presque similaire, mais déjà plus ouvert et sur des notes mentholées très fraîches. Réduction noble en bouche, magnifiques amers du chardonnay sur lie. Très longue trame. 5BB
Pouilly Fuissé, En Buland 2011 : c'est un nez d'abord floral et fruité, plutôt exubérant. Menthe fraîche également. La bouche est un peu perturbée par la mise récente, mais là encore, on perçoit des amers nobles. 4,5/5BB
Pouilly Fuissé, En France 2010 : le nez est frais, la bouche un peu (trop ?) ronde pour moi. Finale grillée. Un très beau vin malgré un côté encore un peu "mou". 4BB
.
Domaine Nicolas Maillet à Verzé.
Aligoté 2011 : c'est frais, sur une belle tension acide, généreux, avec un léger gras de bon aloi en finale. 3,5BB
Mâcon Villages 2011 : nez légèrement poudré et sur des notes de vanille ou de fruits exotiques un peu capiteux. Bouche de demi-corps, fraîche, tendue, montrant une jolie granulosité. 3BB
Mâcon Verzé 2011 : nez grillé lié à une réduction (élevage long sur lies). Belle matière en bouche, sur des amers salivant. Sur un registre frais mais un peu court. 3,5BB
Mâcon Verzé, le Chemin Blanc 2011 : belle aromaticité au nez. C'est frais, droit et cristallin. Joli gras en bouche, mais un peu simple. Belle longueur mais sans plus. 3,5/4BB
On m'avait recommandé ce domaine. J'avoue une légère déception. C'est bien fait, mais pas de vibrations particulières.
.
Domaine Robert Denogent à Fuissé.
Pouilly Fuissé, La Croix 2010 (cuvée sur schistes) : très frais au nez, sur des notes d'eucalyptus et de menthe fraîche (mouillée). Ca pétille en bouche (le vin a du peps), avec une tension magnifique. Jusqu'à une finale qui claque sur la langue. 4,5/5BB
Pouilly Fuissé, Les Crais 2010 (cuvée sur calcaires) : malgré de beaux amers "à la chardonnay", le vin m'a paru un peu court, mais avec toutefois une belle structure. 4BB
Pouilly Fuissé, Les Carrons 2010 (Très vieilles vignes sur calcaires, servie en magnum) : une grosse claque que ce vin. Fraîcheur et élégance au nez, bouche magnifique de droiture, de grillé énergisant et de longueur. Se termine par des amers qui nous font frétiller la langue. 5BB
Une très belle découverte pour ma part.
.
Domaine Jacques et Nathalie Saumaize à Vergisson.
Mâcon Buissières 2011 (terroirs d'argiles, élevage en cuve béton) : un vin assez simple, mais qui a du corps, de la structure et une belle sapidité en finale. 3,5BB
Pouilly Fuissé, Sur la Roche 2011 (terroirs de dalles calcaires) : impression de fraîcheur au nez, bouche très élégante, de demi-corps certes mais bien définie, salinité salivante en finale. 4BB
Pouilly Fuissé, la Maréchaude 2011 (terroirs mixtes de calcaires et d'éboulis détritiques) : quelle sève au nez, avec toujours cette trame de fraîcheur et d'acidité maîtrisée. Bouche certes un peu sur la retenue mais on sent l'énorme potentiel en rétro-olfaction. 4,5BB
Saint Véran, Vieilles vignes des Crèches 2011 (calcaires, léger élevage sous fûts 20 %) : quoique bien fermé, les notes d'élevage ressortent. La bouche est vanillée, avec moins de tension que le reste de la gamme. Finale fraîche. 3/3,5BB
.
Domaine des Deux Roches à Davayé.
Mâcon Villages 2011 : belle réduction au nez. Boisé en bouche assez sensible, déjà salivant. Presque gras en finale. Simple mais bien fait. 3,5BB
Saint Véran, Les Cras 2010 : nez très frais, clairement mentholé. Grosse structure en bouche, une peu fermée. Magnifique finale étirée et tendue. 4,5BB
Saint Véran, Vieilles Vignes 2010 : un nez typiquement chardonnay, noisettes grillées, amers nobles, fraîcheur mentholée. La bouche est complexe, à la fois grasse, tendue et avec des amers nobles magnifiques. 5BB
Saint Véran, les Terres Noires 2010 : changement complet de registre avec ici un nez floral et fruité, presque aérien. Bouche très saline, tendue, une pointe de rondeur glycérinée. 3,5/4BB
.
Place maintenant aux rouges.
.
Domaine Paul Janin et fils à Romanèche-Thorins.
Beaujolais-Villages 2011 : explosif de fruits rouges très murs (cerises). Bouche construite sur une charge tannique modérée et élégante. Belle granulosité (toucher de bouche). 4/4,5BB
Moulin à Vent, Domaine des vignes du Tremblay 2011 (terroir granitique recouvert d'argiles) limoneuses) : un supplément manifeste de vin, cassissé, fruits rouges et noirs. Bouche douce, suave, avec de façon surprenant des notes de cannelle. De garde (déjà). 4,5BB
Moulin à Vent, Clos du Tremblay 2011 (sol granitique, peu profond, très vieilles vignes de 80-100 ans) : encore une corbeille de fruits noirs, avec de la cannelle. C'est déjà fondu en bouche malgré des tannins bien présents. Longueur imposante et fraîcheur en finale. 4,5/5BB
Moulin à Vent, Veilles Vignes des Greneriers 2011 (sélection d'une parcelle de très vieilles vignes, de 100 ans, sur sols granitiques plaqués d'argiles) : Fermé certes, mais quel fruit intense et profond. Sensuel en bouche, caressant. Clairement trop jeune aujourd'hui, vus les tannins encore anguleux, mais le potentiel est énorme. 5BB
Pas de surprise, les vins de Paul et Eric Janin pourraient soutenir la comparaison d'avec bon nombre de bourgogne, et pas que d'appellation régionale ! Des artistes.
.
Domaine Coudert à Fleurie.
Fleurie 2011 : nez sur les fruits, un peu granuleux (rustique). Belle bouche sur un registre semblable. C'est à la fois sérieux, aromatique et gouleyant. 3,5BB
Fleurie, Vieilles Vignes 2011 (cuvée tardive) : plus de retenue au nez, mais un supplément de définition et de profondeur dans cette cuvée qui m'évoque par certains côtés les vins de Michel et Cédric Chignard. 4,5BB
Fleurie, Vieilles Vignes, cuvée "1 an de barrique", 2011 (La griffe du marquis) : encore plus de structure et de définition. Quelques arômes tertiaires, mais vite remplacés par un fruit mûr excellent. Magnifique toucher de bouche. 4,5/5BB
.
Domaine Louis Claude Desvignes à Villié Morgon.
Morgon, La Voûte Saint Vincent 2010 (climat Douby) : c'est très fruits mûrs, avec une belle granulosité en bouche. 3,5BB
Morgon, Côte du Py 2011 : Profondeur et une certaine exubérance au nez. Bouche assez ronde, et un retour sur les tannins en finale. 3,5BB
Morgon, Javernières 2011 : ultra-profond au nez, mais toujours très élégant. Tannins présents, mais très frais et nullement agressifs. Belle longueur en bouche. 4BB
Morgon, les Impénitents 2010 (vieilles vignes de Javernières) : c'est plus fermé et nettement moins exubérant. La bouche est par contre magnifique, claquante, ultra-longue, bâtie sur des tannins nobles. 5BB
.
Domaine Emile Cheysson à Chiroubles.
Beaujolais Blanc, l'Exception 2011 : joli nez élégant, frais, tendu et complexe. La bouche est grasse, mais pas trop, structurée sur une belle acidité. Finale très longue. 3,5BB
Chiroubles 2011 : fraîcheur, élégance, tension et fruité définissent ce vin très bien fait. Simple mais bien fait et bon. 4BB
Chiroubles, la Précieuse 2010 (vieilles vignes, élevage sous bois de 12 mois) : nez profond, un peu poudré et enrobé mais franc. En bouche, c'est très complexe, frais, d'une belle longueur, presque réglissé. Vivifiant en finale. 5BB
Chiroubles, la Secrète 2009 (élevage long en barrique de 600 litres) : un nez complètement atypique, plus Syrah que Gamay. Fruité intense, notes de pruneaux et d'épices. La bouche est éminemment structurée, très poivrée, réglissée, avec un toucher de bouche granuleux salivant. Tannins abondants mais élégants. 4,5/5BB
.
Voilà, la liste des producteurs est encore longue mais après plus de 2 heures de dégustation, nos papilles commencent à rendre l'âme. Que voulez-vous, nous ne sommes pas professionnels, juste des amateurs éclairés.
.
Suite au prochain épisode pour une soirée VIP au Salon des Vignerons Indépendants.
.
.
Bruno

2 commentaires:

enzo d'aviolo a dit…

Bruno,

la cuvée VV au clos de la roilette se nomme la cuvée tardive et celle élevée en fût se nomme la griffe du marquis.
belle dégust
biz

Bobosse92 a dit…

Merci de cette précision Laurent